Béton projeté

Le béton projeté est un béton qui se met en œuvre par projection à travers une lance sous une pression importante afin qui adhère aux armatures mises en œuvre. La projection s’effectue par air comprimé. La projection du béton s’effectue par couche successives, ce qui permet d’adhérer au support. On le met en oeuvre lorsqu’il n’est pas possible de coffrer les pièces à bétonner. C’est le cas par exemple des voiles par passes.

Le béton projeté s’effectue soit par voie sèche oubien par voie humide. Ainsi, dans le cas d’un béton par voie sèche, l’eau s’ajoute lors de la projection du béton, par contre par voie humide, l’eau s’ajoute lors de la préparation du béton à projeter.

BETON PROJETE
BETON PROJETE

Béton projeté par voie sèche

Le béton par voie sèche, le béton se malaxe dans un malaxeur sans ajout d’eau. Puis le béton sort par une lance car il se projete sous air comprimé. Lors de sa sortie de la lance, on l’associe à l’eau.

Béton projeté par voie humide

Le béton projeté par voie humide se confectionne dans un malaxeur avec ajout d’eau. Puis le béton est pompé du malaxeur pour être sorti sous pression par la lance. Les rendements de projection de voie humide est plus important que par voie sèche.

Utilisation

Le béton projeté est utilisé en particulier pour les ouvrages qui n’est pas évident de coffrer. C’est le cas bien souvent des ouvrages à réparer. Oubien lorsque les méthodes le nécessitent. Les voiles par passe, ne peuvent pas être coffrés, et leur techniques en soit est faite de manière à ce qu’il y ait qu’une seule face accessible. Ainsi, les voiles par passe sont réalisés en béton projeté.

Compétence et formation :

La réalisation de chantier en par ce type de béton nécessite une compétence certaine des opérateurs. Ceci passe souvent par une formation des opérateurs ou à minima par un compagnonnage de longue durée. Les ouvriers et techniciens spécialisés doivent pouvoir:

1- Gérer le matériel: l’assembler, le nettoyer, le régler, le réparer ( débit, hydratation, adjuventation, vitesse, pression etc…)

2- Savoir utiliser la lance afin de ne bien mettre en oeuvre le béton ( angle de projection, surfaces, épaisseur des couches), ceci fonction de l’ouvrage à réaliser ( voute, voile, mur etc…).

La technique de ce béton nécessite un savoir faire qui ne s’acquiert qu’après un temps d’expérience certain.

Formulation :

La formulation du béton est différente suivant l’usage final de l’ouvrage et suivant la nécessité de voie sèche ou humide.

Pour plus d’informations, il y a infociment qui donne des indications.